Email :   Mot de passe   
Inscrivez-vous - Mot de passe oublié?


  •   

  •   

  •   

LE TOP 15 DES MEMBRES


Le numéro 1 :
CurtisNewton : 24097pts Voir tous les membres

L'UE installera le Wi-Fi gratuit dans des milliers de villes et villages

Catégorie Actualité générale , publié le 03 juin 2017 à 10h54 par latulipe
Lui envoyer un message  -  Voter

Dotée de 120 millions d'euros, l'initiative Wifi4EU devrait permettre à des communes en zone blanche de s'équiper gratuitement, les frais étant couvert par l'Union européenne. Le projet s'inscrit dans le cadre de la grande démocratisation de l'accès très haut débit à l'Internet lancé en 2015 par la Commission européenne.

L'Union européenne poursuit ses efforts pour démocratiser au maximum l'accès à Internet. Le Parlement européen, le Conseil et la Commission sont parvenus à un accord fin mai pour lancer l'initiative Wifi4EU, qui vise à fournir un accès Wi-fi gratuit à des milliers de villes et villages à travers l'Europe.

Initié le 14 septembre par le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, le projet Wifi4EU s'est vu allouer un budget de 120 millions d'euros. De quoi financer d'ici à 2020 l'installation de bornes Wi-fi dans les espaces publics - parcs, bibliothèques ou encore hôpitaux - de "6.000 à 8.000 municipalités des pays membres, là où une offre privée ou publique semblable n'existe pas encore". Des critères assez stricts au final et qui devrait exclure les grandes villes, généralement déjà équipées, au profit des plus petites municipalités, notamment celles appartenant aux zones blanches sans accès à l'Internet mobile - elles étaient 650 communes rien qu'au sein de l'Hexagone d'après le dernier baromètre de la Fédération française des télécoms.

Si l'installation des "équipements de pointe" sera à la charge de l'Union européenne, la demande doit être faite en amont par les villes - les candidatures se font en ligne -, qui recevront un coupon de financement et devront par la suite couvrir les frais courant d'utilisation (entretien et abonnement internet). Sur sa page web dédiée à l'initiative, la Commission dit s'attendre à "jusque 50 millions de connexions par jour".

Démocratiser l'accès très haut débit

Saluant le franchissement de cette "première étape", le vice-président en charge du Marché unique numérique Andrus Ansip, a toutefois souligné dans le communiqué la nécessité d'en faire "bien plus" pour "atteindre une connectivité à grande vitesse sur l'ensemble du territoire de l'UE".
Plus globalement, Wifi4EU s'inscrit dans la mission qu'a fixé depuis 2015 Jean-Claude Juncker pour l'Union européenne de "supprimer les obstacles pour exploiter pleinement les possibilité offertes par Internet" : le "marché unique numérique". Chantier pharaonique s'il en est - sont prévus notamment l'accès au très très haut débit (1 Go / s) pour les "principaux moteurs économiques", le très haut débit (100 Mo / s) pour tous les ménages européens et, à terme, la couverture 5G dans "toutes les zones urbaines ainsi que les principales routes et chemins de fer" -, ses résultats sont pour le moment quelque peu mitigés, comme le soulignait début mai Andrus Ansip dans un bilan à mi-parcours.


Parmi les succès, Florence Autret, la correspondante de La Tribune à Bruxelles, citait dans un article consacré au sujet la fin des frais d'itinérance (roaming) ou encore "la portabilité de contenus numériques certains contenus numériques, comme les séries télévisées, dont les abonnés peuvent continuer à profiter lorsqu'ils sortent des frontières nationales". La concrétisation du projet Wifi4EU viendra ajouter une nouvelle pierre à cette édifice.


Source : La Tribune

COMMENTAIRES DES LECTEURS


    Soyez le premier à commenter cet article

INSERER UN COMMENTAIRE


Votre adresse ip (54.167.250.64) ne se trouve pas en France vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.




| Signaler un abus | Contacter le webmaster | Univers Freebox | Forums Univers Freebox |
Site développé par JP Legal et Vincent Barrier Copyright © 2009 - Freezone - Tous droits réservés.
Freezone n'a aucun lien avec la société Iliad / Free