Email :   Mot de passe   
Inscrivez-vous - Mot de passe oublié?


  •   

  •   

  •   

LE TOP 15 DES MEMBRES


Le numéro 1 :
CurtisNewton : 24555pts Voir tous les membres



860 points

Tentative de dénigrement de Free mobile sur la page wikipédia de la société?

Catégorie Point de vue , publié le 13 janvier 2013 à 11h46 par prométhé
Lui envoyer un message  -  Voter

A la lecture de l'article concernant la société Free mobile sur wikipédia, certains passages ne sont pas sans rappeler les divers cas de désinformation qui ont émaillé l'histoire de l'encyclopédie libre. En effet, à différentes occasions comme des élections par exemple. Des contributeurs ont modifiés certains articles soit pour diffamer quelqu'un, soit pour embellir artificiellement la réputation de certaines personnes ou organisations.

Or pour l'article de Free mobile, on remarque que certains passages ont été clairement formulés de façon à être à charge à l'égard de la société et en particulier dans le cas des incidents relatifs aux pannes du réseau Orange et de leur impact sur celui de Free mobile.

 

Pour illustrer cela, on peut citer le passage suivant:

"Dysfonctionnements du service

Le 2 et le 20 mars 2012, l'opérateur connait pendant quelques heures des difficultés pour acheminer le trafic illimité de ses clients. En particulier sur l'un des deux équipements de signalisations. Idem le soir du 20 mars où Orange aurait fait face à un flot de messages incontrôlé venant du réseau de son client47'48,49,50."


Et en ce qui concerne les inexactitudes, on peut citer un passage concernant les actes de Eric Besson en rapport avec Free mobile qui se retrouvent attribués à l'ARCEP.

 

"L'Arcep a demandé au ministre de l’Industrie et de l’Économie numérique, Éric Besson, des moyens supplémentaires pour vérifier le réseau de Free. Celui-ci a transmis la demande à l’Agence nationale des fréquences (ANFR) le 16 février 2012 qui rend son rapport le 2 mai de la même année52 dans lequel un potentiel de couverture de 30,8 % de la population est validé53

L'Arcep a demandé au ministre de l’Industrie et de l’Économie numérique, Éric Besson, des moyens supplémentaires pour vérifier le réseau de Free. Celui-ci a transmis la demande à l’Agence nationale des fréquences (ANFR) le 16 février 2012 qui rend son rapport le 2 mai de la même année52 dans lequel un potentiel de couverture de 30,8 % de la population est validé53"

 

Dans la même catégorie, on peut également s'intéresser à ce qui concerne l'attribution de la quatrième license. Où il est clairement expliqué que Free aurait bénéficier d'avantages par rapport à ses concurrents alors que cela a été prouvé comme faux et que l'article fait remarquer que l'Europe avait déclaré que Free n'avait reçu aucune aide illégale de la part de l'état.

 

"Cette quatrième licence 3G pour 240 millions d’euros en 2009 représente bien moins que les 619 millions d'euros payés en 2000 par les trois autres opérateurs historiques. Le conseil d'État a justifié cet avantage par des spectres de fréquences plus étroits et le retard de dix ans de Free sur ses concurrents. La Commission européenne n’y voit pas d’aide illicite de l’État7."

 

Dernière chose, il a été rajouté que l'accord d'itinérance avec Orange contiendrait un mécanisme de plafonnement, alors que les termes du contrat sont tenus secrets et que rien ne permet d'affirmer cela.

 

"Le 2 mars 2011, Free Mobile et Orange France ont signé un accord d’itinérance nationale21. Ce contrat est entré en vigueur le 23 décembre 2011, il intègre la voix et la data (donnée) et intègre un mécanisme de plafonnement."

 

A la vue de ceci; il est clair que la guerre entre Free et ses concurrents justifie les actes les plus vils et les plus méprisables de la part de certains individus. Comme les faits l'ont déjà prouvé avec l'article des échos concernant les pseudos images de stations mobiles Free qui se sont révélé prises dans des locaux de la société Orange.



COMMENTAIRES DES LECTEURS


  • De ohnoon le 13 janvier 2013 à 15h11
    Lui envoyer un message - Voter

    Ce qui intéressant de savoir c'est le pourcentage maximum d'encombrement sur la ligne que Free a conclu avec Orange.

    En bref je pense qu'ils se sont forcement entendu sur ce point là.Par exemple, si orange peut supporter une charge X millions de connections simultanées, sans avoir de soucis technique; quelles sont les détails de cet accord d'itinérance et quels en sont les limites?

    C'était à prévoir, soit suite au succès de Free (donc mécontement d'orange) soit suite à un nouveau à la Free.

    Pour ma part suite à l'entrée de Free sur le marché je me suis empressé d'acheter mon galaxy S2 indépendamment de mon forfait sur http://www.freeoccasion.com à un tarif compétitif. Cool


  • De prométhé le 13 janvier 2013 à 18h27
    Lui envoyer un message - Voter

    ohnoon a écrit

    Ce qui intéressant de savoir c'est le pourcentage maximum d'encombrement sur la ligne que Free a conclu avec Orange. En bref je pense qu'ils se sont forcement entendu sur ce point là.Par exemple, si orange peut supporter une charge X millions de connections simultanées, sans avoir de soucis technique; quelles sont les détails de cet accord d'itinérance et quels en sont les limites? C'était à prévoir, soit suite au succès de Free (donc mécontement d'orange) soit suite à un nouveau à la Free. Pour ma part suite à l'entrée de Free sur le marché je me suis empressé d'acheter mon galaxy S2 indépendamment de mon forfait sur http://www.freeoccasion.com à un tarif compétitif.

     

     

    Le problème est que ce tu émets comme hypothèse implique un bridage de la part d'Orange. Et si on en croit les propos du représentant d'Orange dans le reportage d'envoyé spécial. Il y aurait soit disant une clause interdisant à Orange de brider les clients Free. Donc on en revient au fait que Orange ne respecte pas ses promesses de traiter les clients Orange et Free a égalité.

    Et si jamais il y a une condition sur l'encombrement, cela nous ramène au fait que le réseau d'Orange serait bien à la limite de l'asphyxie. Ce qui contredirait complètement les dires des trolls et des responsables d'Orange qui affirment qu'il y a encore de la marge.


  • De JgK le 14 janvier 2013 à 12h00
    Lui envoyer un message - Voter

    Mister Bean a écrit

    promethé toujours à ressasser ses idioties validées que par ses fantasmes personnels et pas par les faits...

    1/3 de fréquence, dont 1/3 du prix... c'est trop difficile?


  • De JgK le 14 janvier 2013 à 12h00
    Lui envoyer un message - Voter

    JgK a écrit

    Mister Bean a écrit promethé toujours à ressasser ses idioties validées que par ses fantasmes personnels et pas par les faits... 1/3 de fréquence, dont 1/3 du prix... c'est trop difficile?

    Oups lu trop vite ^^ Ne pas tenir compte de mon post ^^


  • De prométhé le 14 janvier 2013 à 12h43
    Lui envoyer un message - Voter

    SousMacOsIx a écrit

    prométhé a écrit ohnoon a écrit Ce qui intéressant de savoir c'est le pourcentage maximum d'encombrement sur la ligne que Free a conclu avec Orange. En bref je pense qu'ils se sont forcement entendu sur ce point là.Par exemple, si orange peut supporter une charge X millions de connections simultanées, sans avoir de soucis technique; quelles sont les détails de cet accord d'itinérance et quels en sont les limites? C'était à prévoir, soit suite au succès de Free (donc mécontement d'orange) soit suite à un nouveau à la Free. Pour ma part suite à l'entrée de Free sur le marché je me suis empressé d'acheter mon galaxy S2 indépendamment de mon forfait sur http://www.freeoccasion.com à un tarif compétitif.     Le problème est que ce tu émets comme hypothèse implique un bridage de la part d'Orange. Et si on en croit les propos du représentant d'Orange dans le reportage d'envoyé spécial. Il y aurait soit disant une clause interdisant à Orange de brider les clients Free. Donc on en revient au fait que Orange ne respecte pas ses promesses de traiter les clients Orange et Free a égalité. Et si jamais il y a une condition sur l'encombrement, cela nous ramène au fait que le réseau d'Orange serait bien à la limite de l'asphyxie. Ce qui contredirait complètement les dires des trolls et des responsables d'Orange qui affirment qu'il y a encore de la marge. Orange ne peut brider les **** CLIENTS ****** de Free mais il va de soit que la bande passante accordée a ******** FREE DANS SA GLOBALITE ****** est assurément fonction de ce que ****PAYE ****** Free. XN avait explique qu'il y a une part fixe et une part proportionnelle au trafic, totalement confirme par le montant des factures (1 milliard pour 6 ans annonces au début..... nettement plus si on en croit les dernières déclarations)  

     

     

    Free a certes payé pour telle bande passante. Mais que tu brides le client Free ou Free en général, ça revient à la même chose. On se retrouvera toujours avec un client Free bridé. Ce que Orange s'est engagé à ne pas faire. Donc Orange ne respecte pas ses engagements.

    Ensuite si Orange est obligé de bridé Free, à la limite la première fois, on peut se dire que la quantité de bande passante à été mal évaluée, mais il y a un moment où cela n'est plus crédible. Et la seule explication plausible à ce qui se passe, c'est que le réseau Orange tire la langue.

    Maintenant comme Orange est une pince afin de payer les dividendes de ses chers actionnaires, ils n'ont pas les moyens ou la volonté d'investir. D'où le fait que Free se retrouve à devoir financer les investissements d'Orange au travers du cout de l'itinérance. Et ça, ce n'est pas moi qui l'ai dit. Mais c'est Orange qui l'a avoué en précisant que l'itinérance de Free couvrait les investissements faits par Orange.



INSERER UN COMMENTAIRE


Votre adresse ip (23.22.136.56) ne se trouve pas en France vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.




| Signaler un abus | Contacter le webmaster | Univers Freebox | Forums Univers Freebox |
Site développé par JP Legal et Vincent Barrier Copyright © 2009 - Freezone - Tous droits réservés.
Freezone n'a aucun lien avec la société Iliad / Free