Email :   Mot de passe   
Inscrivez-vous - Mot de passe oublié?


  •   

  •   

  •   

LE TOP 15 DES MEMBRES


Le numéro 1 :
CurtisNewton : 24564pts Voir tous les membres



1485 points

SFR/FON : les effets du renforcement du partenariat sur les Freenautes

Catégorie Fournisseurs d'accès , publié le 01er juillet 2013 à 22h30 par canut
Lui envoyer un message  -  Voter

 

L'annonce du 11 juin du renforcement du partenariat entre SFR et FON, n'a, pour le moment, pas rencontré l'écho qu'il méritait dans la communauté Freenaute, et cet article est conçu pour rectifier le tir.


Rappelons que FON est un opérateur Wi-Fi pervasif : il ne dispose pas de son propre réseau, et offre simplement des moyens de mutualiser des connexions Internet individuelles, que ce soit au travers des ses propres matériels ou avec celui du FAI partenaire.


Le principe est simple et n'a pas varié depuis 2006 : si je partage ma connexion, j'ai le droit de partager celle d'autrui.


Quand Fon a proposé ses petits routeurs Wi-Fi, appelés Foneras, les internautes en déplacements avaient manifesté leur intérêt pour ce procédé leur permettant de se connecter en situation de mobilité, en France, où la 3G était encore chère et pas déployée de partout, et, surtout à l'étranger.


De ce fait, quand Free Wifi a été lancé il y a 3 ans, l'intérêt pour Fon a fléchi, puisque que chaque Freebox devenait un hotspot public en puissance, avec le consentement tacite de son gardien. Sauf que la couverture ne dépassait pas celle de l'Hexagone...


Il s'en est immédiatement suivi un petit trafic d'identifiants Free Wifi contre SFR Wifi (Orange ne proposant pas encore de hotspot public sur ses Livebox), mais certaines expériences avaient viré au cauchemar judiciaire pour certains Freenautes trop lestés avec leurs login/MDP...


En quoi le partenariat actualisé SFR/FON change-t-il quelque chose ?


Désormais, sauf décision expresse de son gardien, toute SFR Box émet depuis 3 semaines le SSID "SFR Wifi FON". Au paravant, par défaut, seul "SFR Wifi" était activé, et la bascule en réseau "hybride" SFR FON se faisait sur la base du volontariat, pour ceux intéressés :


-soit pour étendre le nombre des hotspots publics autorisés, en France, aux Foneras activées, possédées parles clients des autres FAI que SFR,


-soit pour bénéficier d'un couverture Wi-Fi internationale


Au fil des dernières années, FON a continué son petit bonhomme de chemin, en concluant des accords de partenariat avec beaucoup de FAI à travers le monde, dont Belgacom, BT (Royaume-Uni), KPN (Pays-Bas), Deutsche Telekom, etc.


Il était même question d'un partenariat avec un mystérieux 2nd opérateur français, et beaucoup pensaient à Free, qui ne dispose, à ce jour, d'aucun accord d'itinérance Wi-Fi à proposer à ses clients.


Une Fonera SIMPL neuve coûte 39 € soit un mois d'abonnement (voire 31,20 € si l'on trouve un parrain). Il est même théoriquement possible d'avoir un retour sur investissement, en se créant un compte Fonero "Bill", et en encaissant ainsi 50 % des pass Wi-Fi que les internautes de passage non-Foneros achèteront depuis le hotspot public.


Pour ce prix unique, sans débourser 1 cent d'abonnement de plus, le Freenaute peut :


-doubler le nombre de hotspots Wi-Fi publics auquel se connecter en France, en cumulant les Free Wifi avec des SFR Wifi FON


-bénéficier de ce que Free lui refuse pour l'instant, à savoir une itinérance Wi-Fi internationale, en lui autorisant de se connecter sur l'un des 8 millions de hotspots FON à travers le monde, et en constante progression.


La seule objection serait l'entorse aux conditions générales d'abonnement de Free, qui interdit explicitement le partage de connexion. Mais qui n'a jamais prêté sa clef WPA à un invité de passage ? Et si Free veut un strict respect de ses CGA, qu'il ouvre ses hotspots à l'itinérance internationale !

 


Source : The Fon Blog

COMMENTAIRES DES LECTEURS


  • De didierc29 le 01er juillet 2013 à 23h49
    Lui envoyer un message - Voter

    J'y suis chez fon et c'est pas mal quand on est nomade lorsque l'on rencontre un hospot sfr. A quand un accord avec free.


  • De didierc29 le 01er juillet 2013 à 23h49
    Lui envoyer un message - Voter

    J'y suis chez fon et c'est pas mal quand on est nomade lorsque l'on rencontre un hotspot sfr. A quand un accord avec free.


  • De loggoi le 02 juillet 2013 à 08h56
    Lui envoyer un message - Voter

    Ce qui a surtout tué FON en France, c'est Hadopi.

    N'oubliez pas que, contrairement à freewifi, FON utilise l'adresse IP publique de l'abonné "partageur". Et c'est lui qui sera mis en cause en cas d'usage frauduleux de sa ligne.


  • De canut le 02 juillet 2013 à 11h04
    Lui envoyer un message - Voter

    Il y a encore 3 ans j'aurais reçu l'argument.

     

    Avec le recul, à mon humble avis, il ne tient pas, et ce, pour plusieurs raisons, dont :

    -le bilan très négatif d'HADOPI qui n'a quasiment jamais mis en oeuvre sa sanction suprème

    -le fait qu'un abonné Free s'est vu inquiété alors que c'était un autre Freenaute qui utilisait sa Freebox via FreeWifi

    -FON tient à la disposition de toute autorité de police ou de justice les logs de connexion de ses Foneros, en cas de réquisition, offrant au Fonero hôte la faculté de s'exonérer de toute responsabilité.

    Encore une fois tout ceci est théorique et jamais Fonero n'a été confronté à un tel problème en 7 années d'existence de Fon.


  • De canut le 03 juillet 2013 à 10h19
    Lui envoyer un message - Voter

    Aucun accord avec un 2ème. FAI français n'est à envisager, le renforcement du partenariat avec SFR s'accompagnant désormais d'une clause d'exclusivité.


  • De fabcool le 03 juillet 2013 à 11h38
    Lui envoyer un message - Voter

    loggoi a écrit

    Ce qui a surtout tué FON en France, c'est Hadopi. N'oubliez pas que, contrairement à freewifi, FON utilise l'adresse IP publique de l'abonné "partageur". Et c'est lui qui sera mis en cause en cas d'usage frauduleux de sa ligne.

    FON fourni sans problème les log de connexion à la HADOPI, ce qui permet de disculper l'abonné, rien à voir avec la HADOPI donc,

    Le problème qui a reduit l'impact de FON c'est plutôt la 3G et bientôt 4G qui se démocratisent complètement à 15 € ...


  • De canut le 03 juillet 2013 à 12h06
    Lui envoyer un message - Voter

    ... sauf à l'étranger, où elle demeure inabordable !

     

    Et les débits Wi-Fi, quand ils ne sont pas bridés (suivez mon regard), restent meilleurs et plus stables que les débits 3G.

     

    Ils soulagent le réseau 3G, parfois congestionné, et économise le fair use de l'abonné.



INSERER UN COMMENTAIRE


Votre adresse ip (54.90.159.192) ne se trouve pas en France vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.




| Signaler un abus | Contacter le webmaster | Univers Freebox | Forums Univers Freebox |
Site développé par JP Legal et Vincent Barrier Copyright © 2009 - Freezone - Tous droits réservés.
Freezone n'a aucun lien avec la société Iliad / Free