Email :   Mot de passe   
Inscrivez-vous - Mot de passe oublié?


  •   

  •   

  •   

LE TOP 15 DES MEMBRES


Le numéro 1 :
CurtisNewton : 25017pts Voir tous les membres

fibre - à Amiens, c?est la désillusion

Catégorie Réseau , publié le 08 janvier 2018 à 22h00 par latulipe
Lui envoyer un message  -  Voter

La promesse était belle sur le papier : d’ici 2020, la fibre optique sera déployée dans les 33 communes que compte la Métropole. Deux ans et demi après la signature de cette convention entre l’État, Amiens Métropole et l’opérateur Orange chargé de ce déploiement, des habitants de plusieurs quartiers d’Amiens déchantent : ils ont l’impression que rien ne se passe chez eux alors que dans d’autres communes de la Métropole, parfois bien plus petites, les choses avancent. Exemple dans le secteur Sud-Est où le comité de quartier a réclamé et obtenu le 20 décembre dernier une réunion avec les principaux acteurs du dossier. La cinquantaine de personnes présentes, parmi lesquels figuraient plusieurs responsables de copropriétés, en sont ressorties très déçues.

« Ils sont incapables de nous dire quand on sera raccordé »
« Les gens – et notamment les habitants de plusieurs copropriétés qui ont voté pour ces installations – ont vu fleurir des armoires dans toute une partie du quartier mais rien ne s’est passé depuis. Aujourd’hui, non seulement aucune réponse n’est apportée sur le calendrier du déploiement dans chaque rue mais en plus, on apprend qu’il faudra maintenant peut-être plutôt tabler sur 2020, voire 2022 avant de voir la fibre chez nous. Alors qu’en juillet 2016, lors d’une réunion publique, on nous avait clairement annoncé son arrivée pour décembre 2017 au plus tard. On a l’impression qu’ils ont joué sur les mots à l’époque. Et résultat aujourd’hui, on nous dit que déploiement ne veut pas dire raccordement », relaie Didier Loncke, président du comité de quartier. Et c’est là tout le problème : entre l’arrivée des armoires et le déploiement des câbles depuis ces armoires jusqu’aux logements et immeubles concernés, il y a parfois tout un monde et beaucoup de désillusions. Surtout lorsqu’on ne parle pas de la même chose : « Quand Orange évoque un branchement partout en 2020, il ne s’agit pas des branchements chez le particulier mais bien du déploiement des infrastructures préalables nécessaires (Ndlr : réseau dans la rue et installation des armoires)  », précise en effet Olivier Jardé, vice-président de la Métropole chargé du numérique, qui dit comprendre l’impatience des habitants. « Au départ, je pensais que cela se branchait très vite, mais au final, ce n’est pas si simple, et même s’il y a une vraie volonté de la Métropole de développer la fibre partout, il y a aussi des contraintes techniques, notamment des problèmes de voirie, à prendre en compte et qui font que les choses ne vont pas toujours aussi vite qu’on le souhaiterait. » Mais, toujours selon l’élu, Orange aurait remis un coup de collier ces derniers mois pour faire en sorte que les choses avancent et que les délais soient tenus, 2020 pour Amiens et 2022 pour les autres communes en attente.

C’est ambitieux, quand on sait qu’en août 2016, 13 300 logements amiénois étaient éligibles et pouvaient souscrire à une offre fibre. À l’époque, Orange promettait de doubler ce chiffre en un an grâce à l’intégration de plusieurs milliers de logements appartenant à des bailleurs sociaux. En mars 2017, on était encore loin du compte avec 16 000 foyers éligibles seulement. Mais en ce début d’année, Amiens rattrape son retard avec 25 765 foyers éligibles pour 86 705 foyers à raccorder au total (soit 30,1 %). La commune de Salouël a, elle, déjà atteint les 60 % de foyers éligibles.

TÉRÉZINHA DIAS

«Nous ne sommes jamais à l’abri de surprises», commente Orange
Du côté de l’opérateur Orange, on assure qu’il n’y a jamais eu d’ambiguïté sur le calendrier avancé en 2015 : « Dès le début, il a toujours été convenu que 100 % des logements de la Métropole seront «adressables» en 2020, c’est-à-dire que toutes les infrastructures nécessaires dans la rue seront déployées à ce moment-là. C’est ce que nous faisons actuellement et nous sommes dans les temps », indique Olivier Girault, délégué régional Orange Picardie, qui dit avoir conscience des frustrations que peut susciter l’absence de calendrier chez certains habitants. « Des tas d’éléments techniques, comme des difficultés rencontrées en sous-sol par exemple, des fourreaux abîmés, ou encore des refus d’autorisation de points de branchement sur des façades de maisons, font que nous sommes toujours dans l’incapacité de dire précisément aux habitants quand la fibre arrive dans leur rue. C’est le problème : nous ne sommes jamais à l’abri de surprises », commente le délégué régional. Il rappelle que la priorité a été donnée aux communes qui avaient de très mauvais débits, comme Saleux ou encore Salouël. « Nous déployons la fibre par vagues dans toutes les villes de France. Le déploiement est donc étalé dans le temps pour tout le monde et tient compte de nos contraintes financières. Nous aurions pu choisir de mettre tous les moyens sur une seule ville et de progresser ville par ville, mais cela aurait été très mal perçu. » Pour Amiens, l’opérateur table encore aujourd’hui sur 70 % de logements éligibles d’ici 2020 et près de 100 % en 2022.


Source : Courrier Picard

COMMENTAIRES DES LECTEURS



INSERER UN COMMENTAIRE


Votre adresse ip (54.227.104.40) ne se trouve pas en France vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.




| Signaler un abus | Contacter le webmaster | Univers Freebox | Forums Univers Freebox |
Site développé par JP Legal et Vincent Barrier Copyright © 2009 - Freezone - Tous droits réservés.
Freezone n'a aucun lien avec la société Iliad / Free