Distribution : Free Mobile a-t-il tué le marché ?

Le marché de la revente d'abonnements mobiles est en plein doute. De l'aveu même des professionnels du secteur, les boutiques de téléphonie mobile indépendantes  et/ou franchisées peinent à vendre des abonnements depuis le lancement de Free Mobile. Le spectre du dépôt de bilan pointe déjà malgré la campagne négative orchestrée contre le nouvel entrant. Enquête de Channel News.fr

 

Free Mobile : vers une hécatombe parmi les revendeurs de téléphonie mobile ?

 

Les revendeurs de téléphonie mobile sont inquiets pour leur avenir. Ils ont fait très peu de ventes au mois de janvier ce qui pourrait entraîner des difficultés de trésorerie pour certains d’entre eux dès mars.



Les revendeurs de téléphonie mobile commencent à se demander s’ils ne vont pas être les principales victimes de l’arrivée de Free Mobile sur le marché. « On ne vend plus un abonnement traditionnel depuis le 12 janvier, date du lancement de l’offre Free », soupire la gérante d’un revendeur multimarque d’une petite ville de Savoie.



Et de poursuivre : « les clients qui entrent dans la boutique cherchent avant tout un moyen de baisser leur facture. Malheureusement, à moins de les renvoyer vers leurs offres low cost souscriptibles uniquement en ligne, aucun des trois grands opérateurs n’a encore de réponse à nous proposer. Il nous faudrait au moins une petite formule autour de 20 € pour les clients qui ne sont plus engagés. Cela permettrait à ceux qui le sont encore d’attendre sereinement. »

 

Lire la suite sur Channel News.fr 

Remerciements à Zizou du Forum UF. 

Publié le 12 fevrier 2012 à 10h15 12/02/12 par Chenillard Lui envoyer un message

    fred - Le 12 fevrier 2012 à 12h04 Envoyer un message
    Ils va falloir qu'ils vendent des mobiles nus...

     


    Blue Knight - Le 12 fevrier 2012 à 12h33 Envoyer un message
    Parfait. On voit au moins que les Français ont enfin tout compris...

     

    Et comme par hasard encore Chenillard qui nous sort son article (anti)-Free du jour... Mwahahaha


    circitor - Le 12 fevrier 2012 à 12h46 Envoyer un message
    Les opérateurs qui font leur pub sur leurs magazins sont ils réellement proriétaires ? Il est probable que la plupart de ces boutiques sont en franchise , ce qui réduit les frais pour les opérateurs qui n'investissent pas , touchent les royalties chaque mois et SURTOUT ont envisagé cette chute sans l'assumer financièrement.


    zebulon636 - Le 12 fevrier 2012 à 13h13 Envoyer un message
    Bonjour une question se pose la fourniture des mobiles pour les moins aisées


    craft - Le 12 fevrier 2012 à 13h38 Envoyer un message
    le marché évolue, fini les marges énormes des opérateurs.

     

    La crise y est pour beaucoup, on cherche au maximum à réduire son budget communication!

     

    Free fait avancer les choses, à eux de s'adapter à la demande!...


    L'agrume - Le 12 fevrier 2012 à 13h48 Envoyer un message

    Bonjour,

     

    Autant le dire tout de suite, je ne suis pas chez Free.

    Pour moi, au plan tarifaire, y'a pas photo... L'accord d'itinérance avec Orange a été bien négocié! 

    La terminaison d'appel est pour l'instant très favorable à Free(mais c'était aussi le cas des autres quand il n'y avait qu'un seul opérateur historique).

    Tant mieux pour le consommateur.

     

    Tout ça fait que sans un gros investissement, Free peut casser les prix, et mettre ses concurrents en difficulté.

    Voire en grosse difficulté, pour certains. De là à tuer le marché...

     

    Maintenant, si on parle téléphonie mobile, pour la parte technique, actuellement, Free est plutôt le coucou d'Orange.

    Même en respectant les 27% de couverture, quand un abonné Free téléphone à un autre abonné Free, il a moins d'une chance sur 10 de passer de bout en bout sur le réseau mobile de Free.

    Donc plus de 9 chances sur 10 pour que la comm transite par le réseau Orange.

     

    Ce n'est pas pour jouer les trolls que je dis ça, mais en 2018, Free sera dans l'obligation (contractuelle) de respecter la couverture de 90% de la population.

    L'accord financier avec Orange se double certainement d'accords techniques au plan de la bande passante attribuée aux interconnexions de réseau.

    Free n'a pas tjs été nickel avec ses abonnés sur ce plan là (voir la récente condamnation).

    Là encore, c'est pas pour jouer les trolls (un peu quand même!), mais si les infrastructures ne suivent pas au même rythme que le nombre d'abonnés, à moyen terme, ça peut poser pb.

    Va falloir investir techniquement., et là, pas sûr qu'ils puissent tenir leurs tarifs. On saura tout ça en 2018.

    En attendant, la concurrence va souffrir...

     

    Si on fait le parallèle  (chez Free) entre partie mobile et offres haut débit, où Free est là plus que présent techniquement, on voit bien qu'ils n'écrasent pas la concurrence comme ils le font actuellement avec la téléphonie mobile.

     

    Si ils réalisent techniquement leurs obligations tout en maintenant leurs offres tarifaires au niveau actuel, le pari sera gagné. Et il y aura eu des mort...

    Niel aura alors eu raison. Sur le fond.

    Par contre sur la forme, le personnage n'est pas très intéressant.

    Tiens, c'est un peu à cause de lui que je vais rester chez Orange....

     

    Je sais, chuis c..


    GG - Le 12 fevrier 2012 à 14h25 Envoyer un message
    zebulon636 a écrit

    Bonjour une question se pose la fourniture des mobiles pour les moins aisées

     

     

    Et pourqoui ?

    Ces boites n'ont qu'à vendre des mobiles secs avec un crédit ou même à se demmerder comme font les autres.

    la vérité c'est que ces franchisés profitaient de l'entente global entre les trois gros pour ne baisser aucun prix.

    Il n'y avait aucun intérêt à acheter un abonnement sec alors on faisait moroiter le mobile avec une grosse réduction pour un abonnement pas beaucoup plus cher que sans mobile.

    La concurrence est arivé, à tous les autres qui ses ont bien goinfrer en parasites de revoir leur copie.

    Il parait logique que ceux qui en profitaient, puissent défendre un système voleur. Mais quand un système est pourri, on ne peut que souhaiter qu'il tombe.

    La fausse concurrence made in France et Europe.


    GG - Le 12 fevrier 2012 à 14h28 Envoyer un message
    L'agrume a écrit

    Bonjour,   Autant le dire tout de suite, je ne suis pas chez Free. Pour moi, au plan tarifaire, y'a pas photo... L'accord d'itinérance avec Orange a été bien négocié!  La terminaison d'appel est pour l'instant très favorable à Free(mais c'était aussi le cas des autres quand il n'y avait qu'un seul opérateur historique). Tant mieux pour le consommateur.   Tout ça fait que sans un gros investissement, Free peut casser les prix, et mettre ses concurrents en difficulté. Voire en grosse difficulté, pour certains. De là à tuer le marché...   Maintenant, si on parle téléphonie mobile, pour la parte technique, actuellement, Free est plutôt le coucou d'Orange. Même en respectant les 27% de couverture, quand un abonné Free téléphone à un autre abonné Free, il a moins d'une chance sur 10 de passer de bout en bout sur le réseau mobile de Free. Donc plus de 9 chances sur 10 pour que la comm transite par le réseau Orange.   Ce n'est pas pour jouer les trolls que je dis ça, mais en 2018, Free sera dans l'obligation (contractuelle) de respecter la couverture de 90% de la population. L'accord financier avec Orange se double certainement d'accords techniques au plan de la bande passante attribuée aux interconnexions de réseau. Free n'a pas tjs été nickel avec ses abonnés sur ce plan là (voir la récente condamnation). Là encore, c'est pas pour jouer les trolls (un peu quand même!), mais si les infrastructures ne suivent pas au même rythme que le nombre d'abonnés, à moyen terme, ça peut poser pb. Va falloir investir techniquement., et là, pas sûr qu'ils puissent tenir leurs tarifs. On saura tout ça en 2018. En attendant, la concurrence va souffrir...   Si on fait le parallèle  (chez Free) entre partie mobile et offres haut débit, où Free est là plus que présent techniquement, on voit bien qu'ils n'écrasent pas la concurrence comme ils le font actuellement avec la téléphonie mobile.   Si ils réalisent techniquement leurs obligations tout en maintenant leurs offres tarifaires au niveau actuel, le pari sera gagné. Et il y aura eu des mort... Niel aura alors eu raison. Sur le fond. Par contre sur la forme, le personnage n'est pas très intéressant. Tiens, c'est un peu à cause de lui que je vais rester chez Orange....   Je sais, chuis c..

     

     

    Je ne vois pas l'intérêt de votre message qui se partage entre fausses données, prévision façon madame Irma, explication vaseuse.

     

    Est-ce que je vais chez orange pour leur expliquer qu'il se foute des gens depuis des années et que la livebox c'est une daube ?

     

    Vu les moyens globaux dont dispose Free, il en investit proportionnellement beaucoup plus que les autres FAI.


    L'agrume - Le 12 fevrier 2012 à 15h43 Envoyer un message

    @GG

    J'ai tout simplement trouvé le sujet intéressant.

    C'est aussi pour pour essayer de faire comprendre aux idolâtres de XN que Free n'est pas un chevalier blanc.

    Les autres FAI non plus, bien sûr.Clin d'oeil

     

    Je ne pensais pas être hors sujet. Je ne fais pas non plus de la pub pour Orange. Je ne les défendrais même pas.

    Mon pseudo, c'est pour rigoler...

     

    Maintenant, sur le fond, je ne pense pas avoir dit trop de bêtises.

    Regarde les liens ci-dessous:

    http://www.clubic.com/telephone-portable/operateur-telephonie-mobile/free-mobile/actualite-464896-free-mobile-terminaison-appel-avantageuse.html

    http://www.zdnet.fr/actualites/free-condamne-pour-avoir-limite-le-debit-de-ses-clients-non-degroupes-39768358.htm

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0201880193368-sfr-ecrit-a-l-arcep-pour-l-informer-de-l-insuffisance-du-reseau-free-mobile-284349.php

     

    Mais bon, c'est pas parce que c'est écrit que c'est juste...

    Et des trucs louches sur les autres FAI, tu pourrais aussi m'en envoyer...

     

    Quand aux prévisions "façon madame Irma", on est sur un forum, le sujet comporte un point d'interrogation. Je donne mon avis.

    C'est ça aussi, un forum.


    Chenillard - Le 12 fevrier 2012 à 15h51 Envoyer un message
    Blue Knight a écrit

    Parfait. On voit au moins que les Français ont enfin tout compris...   Et comme par hasard encore Chenillard qui nous sort son article (anti)-Free du jour... Mwahahaha

     

    Tu veux de l'anti-Free primaire ? Il suffit de demander...

     

    http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/guerric-poncet/comment-la-repression-des-fraudes-a-coince-free-10-02-2012-1430190_506.php


    MOTSCROISET - Le 12 fevrier 2012 à 16h02 Envoyer un message
    FREE MOBILE A T IL TUE LE MARCHER ? CELA ME FAIT PENSER AU MARCHEZ DE LA VIDÉO DVD CINÉMA HOO LE VILAIN PIRATE IL NOUS TUE

    ET PUITS EN FIN DE COMTE ONT S APERÇOIS QU IL FONT TOUJOURS FORTUNE ALORS DÉSOLE MES POUR LES TÉLÉPHONE CE LA MEM CHOSE 

    IL PLEUR ET DANS K ELLE KE MOI IL VONT ANNONCEZ TIEN ONT ONT A FAIT FORTUNE  ...LES REVANDEUR DE TEL NOM KA  REVOIR LEUR COPIE FINI LE TEMP DES VACHE GRASSE  ELLE VONT VITE MAIGRIR ...L'ANOREXIE VA COMMENCER POUR BEAUCOUPCool


    dd54 - Le 12 fevrier 2012 à 17h00 Envoyer un message
    Tué le marché ? mais l'offre fait bien partie du marché, non ? je plaide pour un cinquième fournisseur. Il serait temps que l'on s'adapte à la concurrence dans notre pays, et qu l'on cesse enfin de croire que ce qui est acquit un jour n'est pas un droit pour l'éternité


    prométhé - Le 12 fevrier 2012 à 17h00 Envoyer un message
    Blue Knight a écrit

    Parfait. On voit au moins que les Français ont enfin tout compris...   Et comme par hasard encore Chenillard qui nous sort son article (anti)-Free du jour... Mwahahaha

     

    Où vois tu un article anti Free? Il s'agit juste d'un constat des effets de l'arrivée de Free sur le marché du mobile. Après, peut-être que certains vont se servir de cette information pour faire du chantage au chômage. Mais il n'y a rien de anti Free dans ce que rapporte Chenillard. Bon, il fait un peu trop dans le sensationnel au début. Mais c'est loin de ce que les échos ont fait.


    petrus55 - Le 12 fevrier 2012 à 17h31 Envoyer un message
    Par contre sur la forme, le personnage n'est pas très intéressant.Tiens, c'est un peu à cause de lui que je vais rester chez Orange...."

    parce que les autres patrons de grosse boite et nos hommes politiques le sont plus intéressant que lui ,la faut approfondir la réflexion ......


    L'agrume - Le 12 fevrier 2012 à 18h29 Envoyer un message

    C'était un peu une boutade. 

     

    J'ai pas aimé sa façon de parler des FAI dits historiques.

     

    C'est pas bien méchant (je suis d'accord avec toi, ça ferait rigoler un politique, et notamment DSK!), mais regarde XN dans Wikipédia, la partie Affaires judiciaires.

     

    Je juge pas, mais j'aime pas...

    Certainement des rumeurs...Clin d'oeil


    L'agrume - Le 12 fevrier 2012 à 18h30 Envoyer un message
    Bon, je vais arrêter là.

    Bonne soirée à tous


    osveta - Le 12 fevrier 2012 à 18h45 Envoyer un message
    Je ne sais pas si free a tué le marché ,mais moi je suis Mort de Rire....

    15.99€ illimité


    Sébastien* - Le 12 fevrier 2012 à 19h37 Envoyer un message
    Si on fait le parallèle  (chez Free) entre partie mobile et offres haut débit, où Free est là plus que présent techniquement, on voit bien qu'ils n'écrasent pas la concurrence comme ils le font actuellement avec la téléphonie mobile.



    Là tu te trompes. Dans l'ADSL Free a écrasé ses concurrents de l'époque qui, excepté Orange, ont tous jeté l'éponge et ont été rachetés (Neuf, Club-Internet, Alice, AOL, Télé 2, Tiscali, etc.). Aujourd'hui SFR et Bouygues vendent de l'ADSL à perte et le subventionnent grâce aux marges confortables du mobile. Pour combien de temps encore ?


    Canucks78 - Le 12 fevrier 2012 à 19h54 Envoyer un message
    Qu'est-ce que Free Mobile tue ?

    Les marges ...

    Mais surtout, Free Mobile a lancé un vent de changement ... Les choses sont obligées de bouger.

    Les autres devront inventer quelque chose de nouveau en toute transparence pour satisfaire les clients.

    Les pleurs des magasins qui disent que "lorsqu'un client entre dans le magasin, c'est pour baisser ses coûts".  Fort heureusement, on n'est pas là pour les engraisser !!!


    Blue Knight - Le 12 fevrier 2012 à 20h03 Envoyer un message
    prométhé a écrit

    Blue Knight a écrit Parfait. On voit au moins que les Français ont enfin tout compris...   Et comme par hasard encore Chenillard qui nous sort son article (anti)-Free du jour... Mwahahaha   Où vois tu un article anti Free? Il s'agit juste d'un constat des effets de l'arrivée de Free sur le marché du mobile. Après, peut-être que certains vont se servir de cette information pour faire du chantage au chômage. Mais il n'y a rien de anti Free dans ce que rapporte Chenillard. Bon, il fait un peu trop dans le sensationnel au début. Mais c'est loin de ce que les échos ont fait.

    Je sais mais je me méfie de Chenillard, lui et ses amis ont d'autres articles relativement sujet à caution et même ici il cite un article mais juste un passage qui ressemble plus en moins à quelque chose d'anti-Free (sur le refrain habituel: il va/a tuer les boutiques, il va y avoir plein de gens au chômage etc) Si quelqu'un s'arrête là, c'est parti pour de nouveaux trolls à droite et à gauche... Il aurait aussi pu citer la vente de terminaux, les offres quadruple play etc Mais non, comme par hasard il s'arrête avant et laisse planer un doute, une interprétation faussée possible...

     


    Goldorak - Le 12 fevrier 2012 à 20h33 Envoyer un message
    Moi je pense qu'il on fait énormément bougé les choses et c'est très bien! 

    Des économies en vue et c'est pas un luxe donc merci Free!

    http://www.droles.tv/video/575/une-pub-qui-me-donne-envie-de-changer-de-fournisseur-internet


    Chenillard - Le 12 fevrier 2012 à 20h58 Envoyer un message
    Blue Knight a écrit

    Je sais mais je me méfie de Chenillard, lui et ses amis ont d'autres articles relativement sujet à caution et même ici il cite un article mais juste un passage qui ressemble plus en moins à quelque chose d'anti-Free (sur le refrain habituel: il va/a tuer les boutiques, il va y avoir plein de gens au chômage etc) Si quelqu'un s'arrête là, c'est parti pour de nouveaux trolls à droite et à gauche... Il aurait aussi pu citer la vente de terminaux, les offres quadruple play etc Mais non, comme par hasard il s'arrête avant et laisse planer un doute, une interprétation faussée possible...  

     

    Rigolant


    darox - Le 13 fevrier 2012 à 00h24 Envoyer un message
    Des objectifs hors de portée et un harcèlement permanent pour toucher moins que le SMIC, merci, j'ai donné! Je ne vois pas en pourquoi on devrait pleurer sur la perte de ces emplois, d'autant qu'ils peuvent toujours se recycler sur la vente de téléphones nus.
    Et puis sincèrement, quand je pense aux économies que je réalise, j'ai plus facilement envie d'aller voir un crémier pour mon fromage et un boucher pour ma viande. Il était temps car il n'y en a plus beaucoup.
    Il serait temps de confier notre bourse à un commerce qui soit plus sain, dans tous les sens du terme, et remettre le téléphone là ou il doit être : dans la poche!


    GG - Le 13 fevrier 2012 à 06h13 Envoyer un message
    Le problème est le même dans tous les domaines du commerce forcé que l'Europe instaure. On fait gonfler artificiellement l'économie en forçant les pays, les gens non à produire mais à consommer, on entretient une fausse parité des monnaies pour cacher le désastre financier.

    La société de consommation doublé de la dérèglementation est une folie et un jour on se rend compte qu'elle n'a été instaurée que pour permettre aux gros de ruiner les petits. Donc le problème n'est pas Free, la baisse des prix, mais le système malsain dans lequel on est.

    Il faut voir que le gouvernement (ou un du PS pareil d'ailleurs) sait bien servir la soupe à ses amis banquiers et entreprises médicamenteuses (scandale de la fausse grippe mondiale)  ou groupe industriels - vente forcée de voiture par les primes à la casse et ceci depuis des années, depuis le moment où les fabricants de voitures mondiaux ont annoncé qu'ils étaient tous en surcapacité de production grâce à la modernisation des usines et la mise au  chômage de centaines de milliers de personnes.

    Par contre les gens en-dessous, c'est à dire les salaires moyens-hauts, moyens et bas, peuvent crever.


    pat35700 - Le 13 fevrier 2012 à 10h16 Envoyer un message
    zebulon636 a écrit

    Bonjour une question se pose la fourniture des mobiles pour les moins aisées

     

    Un smartphone moyen bon à moins de 150 euros c'est possible , payable en 3 fois avec abonnement full à 19.99 ou 15,99

    Et pour les moins des moins aisés un tel à une vingtaine d'euros neuf c'est possible avec 2 ou 0 euros d’abonnement

    Quand on voit les C.. en or qu'ils se sont tous fait sur notre dos; même certains gérants de boutiques , ils en ont bien profité.

    Tout le monde doit s’adapter aujourd'hui , ils s'adapteront ; Nous aussi citoyens y sommes contraints !

     


    Bien sûr que toutes les boutiques dont le seul but sous couvert de "conseil" est de vous faire prendre le forfait qui les rémunère le plus vont fermer. Le prétexte de l'assistance technique est par ailleurs risible, et moqué même par les clients de ces endroits.

    A mon avis c'est d'ailleurs la cause #1 des trolls style chenillard, ces gens viennent à coup sûr régulièrement dénigrer Free ici depuis des mois...

    Personnellement le peu de fois où je suis entré dans ces boutiques "de marque" j'ai eu tellement l'impression qu'on se foutait du client que j'ai (j'aurais) horreur d'y entrer, bon débarras.

    Ceci ne s'applique pas à des gens style Phone House, qui m'avaient semblé faire un boulot correct quand j'y suis allé.


    Malheureusement, à moins de les renvoyer vers leurs offres low cost souscriptibles uniquement en ligne, aucun des trois grands opérateurs n’a encore de réponse à nous proposer.

    Et ici on constate donc que même les boutiquiers vont être pigeonnés par "les trois grands opérateurs", après leur avoir assuré un approvisionnement pendant des années ils sont les premiers dont ces opérateurs vont se débarrasser parce qu'ils mangent de la marge...

    Merci pour ces arguments sans appels à l'encontre de la politique des "trois grands opérateurs".


    Blue Knight - Le 13 fevrier 2012 à 11h28 Envoyer un message
    Pote de Mike a écrit

    Il y a un constat : les ventes chez les revendeurs indépendants ont chuté. Ce qui pourrait entrainer des difficultés économiques importantes pour ces derniers. C'est ce qu'a relayé "Chenillard" Je ne vois pas où est le mal. Par contre que toi, tu te permettes de dire "Parfait", ça montre bien que ce genre de situation te réjouisse énormément.  Quel plaisir personnel y trouves-tu ? Ces revendeurs te dérangent ?

    Oui oui , on te connais aussi... A propos du "parfait" tu aurais du lire la suite et peut-être aurais-tu compris ce que je voulais dire par "parfait", peut-être. Et comme je disais, non, ce n'est pas exactement et seulement "ce qu'a relayé "Chenillard"", pas tout à fait, la forme est  "particulière" et serait orientée volontairement que ce ne serait pas étonnant... Comme dans d'autres articles.

    Sinon pour te répondre, ces revendeurs ne me gênent pas.Et je n'éprouve aucun sentiment particulier. Personnellement je ne vais quasiment jamais chez ces revendeurs, je n'en ai pas réellement besoin...

    Mais bon, arrête avec ça. J'ai dit ce que j'avais à dire, toi aussi, stop maintenant. Pas la peine de renchérir...  

     


    prométhé - Le 13 fevrier 2012 à 11h34 Envoyer un message
    De toute façon, tout cela était à prévoir. Les prix des abonnements et des mobiles a été fixé de façon à ce que les trois margoulins puissent faire des bénéfices pharaoniques et affin que les revendeurs d'abonnement puissent faire leur beurre. La relation qui lie le cartel du mobile et les revendeurs est du genre symbiotique. Car elle permet aux uns d'engranger des bénéfices sans que les clients ne se posent trop de questions et aux autres d'exister là où normalement rien n'existe.

     

    Ce système n'est clairement pas du tout sain. Car il mène les uns et les autres à maintenir les prix au plu haut afin de faire un maximum de bénéfices et cela crée une situation qui contrairement aux apparences n'est pas favorable à l'emploi. Puisque les opérateurs n'embauchent pas étant donné que les revendeurs de forfait ouvrent des boutiques pour eux. Et aussi parce que les revendeurs embauchent à minima vu les charges qui pèsent sur eux. Et quand je parle de charges, ce n'est pas qu'à l'état que je pense. Les opérateurs tondent tout aussi largement les petites entreprises que sont les revendeurs d'abonnements.


    fanacoq - Le 18 fevrier 2012 à 15h56 Envoyer un message

    Free tue le commerce de la téléphonie.

    Où se situe réellement la vérité ?

    Le marché des portables : cessons de rigoler, pour l’ensemble des français la valeur financière réelle d’un téléphone portable est 1,00€, puisque depuis plus de 10 ans c’est à ce prix là que les opérateurs historiques nous le vendent . Ces mêmes français s’élèvent très vigoureusement contre  l’exploitation des enfants et des travailleurs de tous ces pays où sont assemblés les portables. Pourrions nous être cohérents ?

    Quand une grande marque vend son portable 600,00 ou 700,00€ on crie au scandale (mais on l’achète quand même), alors que l’on paie là un coût réel de conception et de production.

    Nous avons en fait simplement retenu sélectivement ce qui nous intéressait : un portable cela n’a aucun coût au delà de 1,00€…

    Avons nous réellement calculé ce que nous coutait le portable durant l’obligation contractuelle que l’on achète à 1,00€ ?, je l’ai fait à l’époque quand en 1995 j’ai voulu offrir à mon Épouse un motorola et qu’elle a refusé de s’en servir ne souhaitant pas avoir un « fil à la patte ». J’ai payé durant 2 ans le forfait de base pour rien, sauf que j’avais un terminal…

    Toutes les astuces sont bonnes pour obtenir le dernier cri de téléphone portable à coût zéro, c’est même devenu un sport national.

     

    En fait comment peuvent vivre les petits commerçants distributeurs de téléphonie ?

    Je pense qu’ils vivent, ou vivaient, par le biais de la vente des abonnements, chers, et peu ou pas représentatifs de la valeur réelle de la chose. Ce marché a bien entendu attiré beaucoup de monde, (il devait être « juteux »), et aujourd’hui ces mêmes personnes pleurent et brandissent le spectre du chômage massif . Quand on est commerçant on prend un certain nombre de risques dans le choix des produits et gammes que l’on décide de vendre. C’est la base du métier de commerçant. Il faut donc être capable de faire certaines fois des voltefaces qui sont, je le sais, certaines fois difficiles. Les besoins des consommateurs évoluent, certains commerçants savent proposer au bon moment les bons produits au bon prix. Après c’est à l’acheteur de faire son choix dans l’offre qui lui est faite, et à accepter d’assumer son choix.

    Il est donc évident que si un nouvel opérateur met en place un système qui ne peut plus rémunérer les intermédiaires, ceux ci vont souffrir.

    Le gagnant restera l’utilisateur final qui verra sa facture baisser.

     

    Free ne tue pas le commerce de la téléphonie, il se positionne différemment et c’est à l’utilisateur final de faire son choix.

    Aurait on la même levée de bouclier si le nouveau venu s’appelait autrement avec la même proposition ? Si oui il faut en conclure que nous aimons nous faire tondre.

     

    Maintenant rêvons : la France comporte 68,5 millions d’abonnements à la téléphonie mobile et 35,0 millions d’abonnés à la téléphonie fixe. Supposons que les ordinateurs de nos chers fournisseurs soient buggés en même temps et qu’ils éditent une facture majorée de 0,4€ au titre de communications hors forfait ou services ou autre pour le mois de février.

    1/ les abonnées appelleront les opérateurs pour refuser cette facturation de 0,4€ ??

    2/ les abonnés ne verront même pas cette facturation supplémentaire de 0,4€ ??

    3/ cette facturation indue sera perçue sans problème.

    4/ comment puis je contester ces 0,4€ et/ou vérifier que cela correspond bien à une consommation de ma part ??

     

    Cela représenterait, au total une somme de (68500000 35000000)x0,4= 41,4 millions d’euros.

     

    J’avais dis rêvons…

     

    Je ne sais pas dire au final si Free tue ou pas le marché de la téléphonie, mais je sais dire que ce beau gâteau de la téléphonie attire beaucoup de monde. Que nous utilisateurs, avons depuis des décennies payé sans pouvoir faire autrement, et que l’arrivée d’un  nouveau venu qui me permettra de payer moins mérite de ma part réflexion.

    Que ce nouveau venu doivent s’appuyer sur les réseau technique d’un autre en le rétribuant à un prix que je ne connaît pas mais qui ne peut être nulle tant s’en faut et que s’ils peuvent s’entendre et faire fonctionner le système comme cela c’est qu’ils en vivent encore tous les deux.

    Si ce n’était pas le cas cela signifierait que M. Niel est un philanthrope, et personnellement j’aime les philanthropes.

    Je regrette bien d’être encore « esclave » de mon Fai pour 16 mois, mais c’est le jeux je l’ai accepté et signé…



Votre adresse ip (18.206.187.91) ne se trouve pas en France vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

Retrouvez nous sur :
Site développé par JP Legal et Vincent Barrier et Anthony Demangel
Freezone n'a aucun lien avec la société Iliad / Free