Fournisseur d'accès :
Date d'abonnement :
NRA :
Longueur de ligne :
Version Freebox :
Ce qu'il aime chez son opérateur :
Ce qu'il n'aime pas chez son opérateur :
Les installations de production du fondeur TSMC infectées par un virus.

D'après plusieurs sites, tels que tom's HARDWARE et les numériques. Le fondeur taïwanais TSMC, qui fournit une partie non négligeable des puces et processeurs de constructeurs tels que Apple, a vu ses installations de production infectées par un virus informatique.

D'après les propos de TSMC rapportés par les sites cités précédemment, l'infection proviendrait d'une erreur lors de l'installation d'un logiciel sur les installations de production qui n'a été découverte que après la reconnexion des appareils sur les réseaux de TSMC.

Pour éviter la propagation du virus plusieurs usines du fondeur ont été fermées.

Cet incident qui arrive alors que diverses informations révélant que certaines marques installaient volontairement des malwares sur leurs appareils, jette un trouble sur la confiance que l'on peut accorder à l'industrie des nouvelles technologies.

 

https://www.zdnet.fr/actualites/android-40-smartphones-infectes-des-leur-conception-en-usine-39865054.htm

 

En effet, vu les informations sensibles qui peuvent transiter par nos téléphones portables. Il est peu rassurant de savoir que ce genre d'erreur puisse se produire, surtout quand le virus peut provenir de certains clients du fondeur lui-même. Et que les explications données par TSMC, telles qu'elles sont rapportées par les numériques laissent planer certains doutes.

"Le fondeur se défend d'avoir été victime d'une attaque ciblée et assure que le virus n'a pas été introduit par un hacker."

"Dans un communiqué publié spécialement pour l'occasion, TSMC indique que l'infection est due à une erreur commise lors de l'installation d'un logiciel. Celle-ci a créé un virus qui s'est propagé ensuite via le réseau de l'entreprise. "TSMC a déjà été attaqué par des virus par le passé, mais c'est la première fois qu'un virus affecte nos lignes de production", a précisé Lora Ho, directrice financière chez TSMC, à Bloomberg. Une affaire pour le moins troublante..."

 

Tout ceci laisse donc planer un sérieux doute sur les mesures de sécurité mises en place aux diverses étapes de la production de nos matériels informatiques et sur ce que se permettent les constructeurs et les fondeurs.

 

Sources utilisées:

https://www.tomshardware.fr/articles/wafer-gravure-7nm-usine-impact-production,1-68169.html

https://www.lesnumeriques.com/informatique/tsmc-usines-fermees-a-cause-virus-n76907.html

Voir l'articleCommenter l'article
Retrouvez nous sur :
Site développé par JP Legal et Vincent Barrier et Anthony Demangel
Freezone n'a aucun lien avec la société Iliad / Free